Field Hockey Canada > L’Ontario championne U-18 aux tirs

L’Ontario championne U-18 aux tirs

août 8, 2015 | Field Hockey Canada | fieldhockey.ca

Le rideau est retombé sur le Championnat national féminin U-18 2015 de Hockey sur gazon Canada samedi à Surrey en Colombie-Britannique alors que la finale palpitante a nécessité une séance de tirs au but pour déterminer les nouvelles championnes canadiennes.

Après avoir perdu 6 à 1 contre l’Équipe Bleu de la Colombie-Britannique en ronde préliminaire, les Ontariennes ont gardé leur meilleur hockey pour la fin après avoir remporté la séance de tirs 3 à 2 après un nul de 1 à 1 pour remporter la médaille d’or.

« Nous avons travaillé dur en équipe », affirmait la capitaine Samantha Gomes. « Nous n’avons pas laissé tomber. Nous avions la volonté pour bien faire. Nos trois mots clés étaient de croire, de vouloir et de désirer. »

L’Ontario a fait face à de l’adversité en début de rencontre alors que la Colombie-Britannique a profité d’une série de coups de coin de penalty pour prendre les devants à la 12e minute.

Le but a mis du vent dans les voiles des hôtes et elles ont presque réussi à doubler leur avance, mais la gardienne Elizabeth O’Hara a gardé son calme et a fermé la porte, repoussant les deux coups de coin de penalty et les coups francs pour maintenir l’écart à un seul but.

Cela a semblé allumer les Ontariennes. Gomes a profité d’une occasion d’égaliser la marque à la 22e minute, mais son tir rapide des poignets à courte distance était trop haut et a raté la cible. Quelques minutes plus tard, Hannah Eborall a dirigé un tir puissant sur un coup de coin de penalty, mais la balle est passée à côté du but.

À la 26e minute toutefois, l’Ontario a profité d’un revirement alors que Katherina MacMillan s’est démarquée à côté du filet et a fait dévier la balle derrière la gardienne Robin Fleming de la Colombie-Britannique pour son sixième but du tournoi, égalisant le match par le fait même.

« Je savais que les filles avaient assez confiance en elles », a indiqué l’entraîneur-chef Nicholas Govia de l’Ontario. « Nous avions un plan de match et nous l’avons respecté alors je savais que nous pouvions revenir dans ce match. »

Aucun but n’a été marqué en deuxième demie, mais il y a eu plusieurs occasions de rompre l’égalité.

La Colombie-Britannique a contrôlé la majorité du jeu dans cette période, méritant plusieurs coups de coin de penalty. La capitaine Alexis de Armond a effectué plusieurs tirs de l’extrémité du cercle, mais comme l’Ontario en première demie, elle a raté la cible sur plusieurs belles occasions.

L’Ontario a profité d’une occasion de l’emporter en fin de deuxième sur un coup de coin de penalty dans la dernière minute de jeu. Toutefois la balle a été déviée au-dessus du but avant le dernier coup de sifflet indiquant le besoin d’une séance de tirs.

« C’était une situation de jeu préparé », ajoute Govia. « On ne sait jamais qui est prêt à l’exécuter, mais nos filles savaient ce qu’elles devaient faire et elles ont réalisé le nécessaire. »

L’Ontario a marqué ses deux premiers tirs pour manquer les deux suivants, tandis que la Colombie-Britannique a raté son premier tir, puis a marqué sur les deux suivants. Après quatre tirs, c’était 2 à 2.

Le dernier tir de chaque équipe a fait la différence. Margaret Pham, auteur de cinq buts dans le tournoi a inscrit le but qui s’est avéré celui de la victoire avant que la gardienne O’Hara stoppe le dernier tir effectué par Casey Crowley.

La défaite était plutôt amère pour l’Équipe Bleu de la Colombie-Britannique, invaincue en quatre matchs de ronde préliminaire avec un différentiel de plus-32. C’est toutefois l’Ontario qui a eu le dernier mot.

« Les deux équipes ont très bien fait. C’était très serré », a indiqué l’entraîneur-chef Paul ‘Bubli’ Chohan de l’équipe médaillée d’argent. « Il y avait peu d’espace et je crois que le nul de 1-1 reflète bien l’allure de cette finale. »

« Malheureusement, c’est la réalité du sport, il y a une équipe qui a le dessus et tout peut se produire dans une séance de tirs. »

Pour l’Ontario on parle ici d’une autre victoire dans une série de récentes dominations au niveau national. L’Ontario a remporté le titre canadien chez les garçons et chez les filles U-16 en 2015, mais la conquête du titre U-18 est une première dans l’histoire récente ou les Ontariennes ont eu le dessus sur leurs rivales de la Colombie-Britannique.

« La Colombie-Britannique est dominante depuis des années », affirme Govia. « L’Ontario a prouvé qu’elle sait tenir son bout à ce niveau et c’est ce que nous avons démontré aujourd’hui. »

Dans le match pour la médaille de bronze, disputé plus tôt samedi, l’Équipe Blanc de la Colombie-Britannique a remporté une victoire de 3-0 sur l’Alberta grâce aux buts d’Emma dame, Sarah Pendreighet de Rachel Spouge pour monter sur la troisième marche du podium.